Comment te préparer à un entretien ?

La période des recrutements, quelle galère… Que ce soit pour ton premier job, un stage ou une alternance, une chose est sûre, il va falloir se préparer pour avoir du succès ! Aujourd’hui on a décidé de te livrer nos conseils sur le premier contact avec le recruteur et comment s’y préparer.

Tu penses n’être jamais assez prêt et tu ne sais pas vraiment ce qui t’attend le jour J ? Pas de panique. Aujourd’hui, la team Pop Out, te donne des clés pour te démarquer en entretien et marquer les esprits (dans le bon sens bien sûr) !  Et en réalité, tout est une question d’organisation !

Étape 1 : La recherche

Tout d’abord, il faut que tu te renseigne le plus possible sur la “politique de recrutement” de l’entreprise que tu cibles, c’est-à-dire quels profils elles cherchent, que ce soit en termes de personnalité ou de compétences. N’hésite donc pas à jeter un œil au site de l’entreprise, mais aussi à sa page Facebook , son Instagram et son LinkedIn, qui sont souvent d’excellentes sources d’infos sur leurs dernières actualités.

Bien sûr, essaye d’anticiper au maximum ta recherche (par exemple, pour un stage qui commencerait en janvier N, commence à rechercher en septembre N-1). On évite de si prendre au dernier moment et de passer pour la personne qui postule par dépit et dans l’urgence 😏.

Petit tips : active ton réseau (amis, famille, potes d’écoles, d’universités, connaissance d’assos, alumni de ton établissement : ne laisse rien passer !). Et rappelles-toi qu’il n’y a pas de “bon” lieu pour les opportunités ! Tu peux trouver une opportunité n’importe où, n’importe quand, il suffit d’être à l’écoute et de parler.

Étape 2 : Ton CV

À faire : 

  • Structure ton CV : un code couleur simple, 1 seule voire 2 polices ! Privilégie des jeux de graisse, c’est-à-dire le niveau de gras de la police (normal, semi-bold, bold, extra-bold etc) pour hiérarchiser les informations.
  • Précise ta recherche en haut du CV : 1 ou 2 lignes qui précisent le type de contrat que tu recherches (CDI, stage…), la durée, le poste et ta date de disponibilité.
  • Sans être trop extravagant, essaye de te distinguer : une belle présentation peut être une façon de montrer ce que tu sais faire en graphisme ainsi que ta créativité.

À éviter : 

  • Avoir un CV de + d’1 page (sauf si tu as déjà été à la présidence de l’ONU ou que c’est toi qui as lancé la carrière de la star FR du moment).
  • Développer de longues phrases
  • Prendre un CV tout fait type Canva que le recruteur pourrait déjà avoir vu plusieurs fois… Pour des personnes qui se disent créative, ça le fait moyen…
  • Faire des fautes d’orthographe : c’est RE-DHI-BI-TOIRE !

Étape 3 : Le premier contact

Sois préparé à ce premier contact recruteur à tout moment : il peut te passer un coup de fil alors que tu sors du métro, quand t’es chez mamie en train de manger des cookies ou bien en pleine séance de sport. La clé : avoir une capture d’écran des offres des postes auxquels tu postules pour savoir de quoi on te parle.
Si toutefois tu es dans un lieu bruyant, dans un métro, en train de faire les courses ou autres, la meilleure solution, c’est de proposer au recruteur de te rappeler un peu plus tard (donne-lui un horaire précis !), dès que tu seras dans un endroit calme. L’échange sera plus fluide et toi, moins stressé.e.

Aussi, prépare tes réponses à des questions types ! Certaines questions reviennent souvent en entretien, beaucoup de sites en font la liste. On te conseille donc de t’y préparer pour ne pas hésiter 5 min à la question « cite nous 2 qualités et 2 défauts » et finir par sortir « perfectionniste, c’est à la fois une qualité et un défaut, blablabla » 😉.

Et bien sûr, il va sans dire, mais fais preuve d’enthousiasme.

Étape 4 : L’entretien

Le jour J est arrivé, et le stress monte. Mais ne t’inquiète pas tu es prêt !

Pour ce qui est de la tenue, il n’y a pas de règles : si dans la publicité, tu pourras t’autoriser un style plus “fantaisiste” avec des Converses (propres !!), un joli sweat oversize (sans message) et un jean coupe carrot ; dans le conseil ou la banque, tu opteras plutôt pour le costume, ou un ensemble derby-chino-chemise (repassée, la chemise !). Quoiqu’il en soit, la tenue de l’entretien doit rester travaillée et élégante. La règle : toujours préférer un peu plus de sobriété. Tu peux aussi te rendre sur les réseaux sociaux des entreprises pour mieux saisir le dress code en vigueur : Facebook, LinkedIn et Instagram, pour les plus modernes.

Prends des notes pendant l’entretien (cela montre ton engagement et ta curiosité) et pose des questions au recruteur quand tu en as l’opportunité (ça montre à quel point tu te projettes dans la team).

L’entretien est fini… N’hésite pas à envoyer un mail à la fin de ton entretien pour remercier ton interlocuteur de t’avoir reçu, faire une synthèse succincte de l’entretien (ce que tu as compris du poste et en quoi tu lui corresponds : 3 lignes max !) et lui redire toute ta motivation si le job te plaît vraiment !

Voilà donc quelques premiers conseils qu’on peut te donner à l’approche de cette période. On espère qu’ils te seront utiles, en tout cas nous on pense qu’il y en a pas mal qui devrait les utiliser… on dit ça, on dit rien 🤭.


Retrouve toutes nos sorties et bons plans sur Pop Out !
Installe l’app