On te dit tout sur la nouvelle saison de Big Mouth

Après avoir fait beaucoup de bruit lors de sa sortie en 2017, la série animée Big Mouth est désormais à sa quatrième saison sur Netflix et nous régale à chaque épisode avec ses personnages loufoques et son langage cru le tout porté sur un sujet qui nous concerne tous : la puberté.

Nous l’avons tous vécu, la puberté est une période étrange où nous évoluons beaucoup en très peu de temps, où nous nous affirmons et où nous nous découvrons. Ce sujet, Nick Kroll, Mark Levin et Andrew Goldberg ont décidé d’en faire une série qu’on aurait tous voulu voir à 13 ans pour nous faire comprendre cette phase et tous les changements qu’elle entraîne.

Dans cette série animée pour adulte, nous suivons la vie de Nick, d’Andrew et de leurs amis traversant tous la puberté. Chacun de ces adolescents vont rencontrer leur « Hormone Monster« , une créature étrange qui va les guider dans leur découverte de la sexualité.
Oui car qui dit puberté dit sexualité, la découverte de soi, de son corps et de ses désirs.

Big Mouth est une série sans complexe qui va aborder tous les sujets importants de la puberté. Des règles, à la masturbation, à l’orientation sexuelle jusqu’aux premières expériences et premiers amours, tout y passe. À travers des personnages à la personnalité très variée, nous voyons les différentes façons de vivre sa puberté et de se découvrir, autant pour les personnages féminins que masculins.

La série aborde également des moments plus durs de la puberté comme avec le personnage de Jessi qui passe par une phase dépressive ou encore celui de Jay qui a un contexte familial très difficile. Elle se base également sur l’actualité pour présenter des épisodes plus engagés comme celui où toutes les filles de l’école décident de s’habiller de façon provocante pour dénoncer le « slut shaming » et contester les restrictions vestimentaires qu’elles se voient imposées.

Dans cette saison 4, nous retrouvons nos amis, leurs questionnements et leurs insécurités avec l’arrivée de nouvelles histoires et de nouveaux personnages.
On découvre donc « Anxiety Mosquito » le nouveau monstre de la série qui fait son apparition au début de la saison alors que Nick, Andrew et Jessi sont en camp de vacances. Ce moustique va chercher à faire douter les adolescents et les angoisser face à leurs décisions pour ébranler leur confiance en eux et représente bien ce sentiment par lequel nous sommes tous passé.
D’autres sujets forts sont abordés comme le coming-out, l’identité raciale, le consentement, le plaisir féminin, les troubles obsessionnels du comportement, la transidentité ou encore le pouvoir de la gratitude.
Tant de sujets qu’on aurait tous aimé aborder à l’adolescence pour comprendre mieux notre corps et le monde qui nous entoure.

C’est avec beaucoup d’humour (souvent très trash) que Big Mouth nous donne un cours de sexologie des plus poussés qu’on aurait tous aimé avoir plus jeune et devant lequel on passe un très bon moment à rire et à s’instruire tout en se liant d’affection avec chacun des personnages.

On te conseille vivement de regarder cette série qu’on adore et nous on a déjà hâte que les deux dernières saisons sortent pour suivre les histoires et les interrogations de ces collégiens et de leur Hormone Monster.


Retrouve toutes nos sorties et bons plans sur Pop Out !
Installe l’app